Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Voie d'accès
commentaires

Northen polder, Waddenzee

18 Juillet 2015, 20:00pm

Publié par Sybille de Bollardiere

Northen polder, Waddenzee
Northen polder, Waddenzee
Northen polder, Waddenzee

Au nord des Pays-Bas, à environ 30 kilomètres de Groningen, la mer du Nord qui s'appelle ici la mer de Wadden. Des ciels comme on n'en voit que sur les toiles des peintres de Skagen, des ciels pour s'ennivrer sur une terre qui semble s'y perdre. Je suis venue ici enfant, en hiver où un jour de mauvais temps et je me souviens d'avoir rêvé de cette route maritime au large qui me ramènerait chez moi, en Bretagne, en été forcément. Je n'avais pas vu les îles comme je les ai vues ce matin, ni les voiles de juillet, ni cette immensité de vert et de troupeaux que je ne cherche pas à fuir puisque je ne fais qu'y passer le temps d'une respiration.

Voir les commentaires

commentaires

Retour à Groningen

17 Juillet 2015, 04:55am

Publié par Sybille de Bollardiere

Retour à Groningen
Retour à Groningen
Retour à Groningen
Retour à Groningen
Retour à Groningen
Retour à Groningen
Retour à Groningen
Retour à Groningen
Retour à Groningen
Retour à Groningen
Retour à Groningen
Retour à Groningen
Retour à Groningen
Retour à Groningen
Retour à Groningen
Retour à Groningen
Retour à Groningen
Retour à Groningen
Retour à Groningen
Retour à Groningen
Retour à Groningen
Retour à Groningen

Voir les commentaires

commentaires

Le jardin et la mer

3 Juillet 2015, 08:28am

Publié par Sybille de Bollardiere

Le jardin et la mer
Le jardin et la mer
Le jardin et la mer
Le jardin et la mer
Le jardin et la mer

A 9 heures dans la clameur des cigales, il fait déjà trop chaud pour emprunter le sentier qui longe les criques vers le cap alors, j'écris face à la mer qui s'ouvre comme un tableau dans l'encadrement des pins. Je regarde chaque buisson de fleurs, les lantanas, plumbagos, marguerites, agapanthes et jusqu'aux hortensias qui luttent pour un peu d'eau à l'ombre des palmiers. Face au paysage qui vire au bleu écrasé de lumière, j'épouse l'instant fragile et odorant que m'offre le rêve d'un jardinier.

Voir les commentaires

commentaires

Ramatuelle

1 Juillet 2015, 13:37pm

Publié par Sybille de Bollardiere

Ramatuelle
RamatuelleRamatuelleRamatuelle
RamatuelleRamatuelle
RamatuelleRamatuelleRamatuelle
Ramatuelle
RamatuelleRamatuelleRamatuelle

Laisser derrière soi ses souvenirs et revenir sur une terre ancienne, caresser de la main la serpentine d'une église, sa douceur de marbre poli et visiter le temps retrouvé.

Le véritable amour commence quand on revient sur ses pas libérée de ses rêves. Aujourd'hui il s'installe à flan de colline parmi les chênes lièges délaissés, dans le secret des pierres et l'ouvrage des façades. Le temps n'existe que là, sur ces portes closes, dans ces traces que le doigt redessine en nommant les étés disparus et d'autres à venir où je prononcerai son nom.

Voir les commentaires