Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Voie d'accès

Si-eds van Strobos galerie

1 Novembre 2019, 12:55pm

Publié par Sybille de Bollardière

Si-eds van Strobos galerie
Si-eds van Strobos galerie

Si-eds van Strobos, peintre et galeriste néerlandais installé en France depuis plusieurs années, est né en 1953 en Frise, province du nord des Pays-Bas. Il a grandi dans un climat de pluie, de neige et de vent. Son enfance dans la lumière particulière de cette région l’a durablement marqué. L’homme du nord se souvient qu’il a dû pédaler chaque jour, quelque soit le temps, pour se rendre à l’école. Ces années rudes et libres lui ont forgé un caractère pour la vie. L’horizon ouvert et généreux du pays plat l’a incité à découvrir le monde et à voyager. Après des études classiques, il a exercé de nombreux métiers et successivement travaillé en Allemagne, aux Etats-Unis, en Irlande avant de se fixer en France en 2004. Si-eds est décédé le 1 novembre 2019 à Zwolle aux Pays-Bas. 

Les livres de Si-eds van Strobos :  http://www.lapassagere-edition.com/sieds.html

contact : lapassagere.edition@gmail.com

Si-eds van Strobos galerie
L'âme de mon âme

L'âme de mon âme

Out of time

Out of time

Si-eds van Strobos galerie
Si-eds van Strobos galerie
Si-eds van Strobos galerie
Si-eds van Strobos galerie
Si-eds van Strobos galerie
Si-eds van Strobos galerie
Si-eds van Strobos galerie
Si-eds van Strobos galerie
Si-eds van Strobos galerie
Si-eds van Strobos galerie
Si-eds van Strobos galerie
Si-eds van Strobos galerie
Si-eds van Strobos galerie
Si-eds van Strobos galerie
Si-eds van Strobos galerie
Si-eds van Strobos galerie
Petits tableaux intimes
Petits tableaux intimes
Petits tableaux intimes
Petits tableaux intimes

Petits tableaux intimes

La galerie Rouges en Verts en 2018 -2019
La galerie Rouges en Verts en 2018 -2019
La galerie Rouges en Verts en 2018 -2019
La galerie Rouges en Verts en 2018 -2019
La galerie Rouges en Verts en 2018 -2019
La galerie Rouges en Verts en 2018 -2019

La galerie Rouges en Verts en 2018 -2019

Photos Carol Descordes
Photos Carol Descordes

Photos Carol Descordes

Voir les commentaires

commentaires

Les Pouilles 14 - L'antique Egnazia

16 Septembre 2019, 08:03am

Publié par Sybille de Bollardière

Musée archéologique d'Egnazia
Musée archéologique d'EgnaziaMusée archéologique d'Egnazia
Musée archéologique d'EgnaziaMusée archéologique d'Egnazia
Musée archéologique d'EgnaziaMusée archéologique d'EgnaziaMusée archéologique d'Egnazia

Musée archéologique d'Egnazia

L'ancienne région messapienne, le port d'Egnazia tel qu'il était et aujourd'hui et traces des anciens villages près de San Vito
L'ancienne région messapienne, le port d'Egnazia tel qu'il était et aujourd'hui et traces des anciens villages près de San VitoL'ancienne région messapienne, le port d'Egnazia tel qu'il était et aujourd'hui et traces des anciens villages près de San Vito
L'ancienne région messapienne, le port d'Egnazia tel qu'il était et aujourd'hui et traces des anciens villages près de San VitoL'ancienne région messapienne, le port d'Egnazia tel qu'il était et aujourd'hui et traces des anciens villages près de San VitoL'ancienne région messapienne, le port d'Egnazia tel qu'il était et aujourd'hui et traces des anciens villages près de San Vito

L'ancienne région messapienne, le port d'Egnazia tel qu'il était et aujourd'hui et traces des anciens villages près de San Vito

Egnazia, (ou Gnatia  en italien) des ruines face à l'Adriatique dans la fournaise de midi. Les couleurs sont crues, violentes. La mer d'un bleu intense, l'écume des vagues se brisant sur les rochers d'un brun profond, le tout sous un soleil carnassier. Egnazia ou trente siècles d'histoire depuis le XVI avant J.C. Jusqu'au moyen âge. Nous visitons le musée archéologique consacré au lieu qui regroupe dans plusieurs salles les trésors des différentes époques : préhistorique, messapienne, romaine (235 après JC. fin de l'époque messapienne), médiévale, recueillis lors des fouilles. Un remarquable travail de présentation dans un très beau cadre. Non loin du musée, une ancienne nécropole, l'étonnante cité romaine et sa voie Trajan. L'habitat protohistorique d'Egnazia occupe une petite péninsule d'environ 3 hectares, elle constitue la partie la plus avancée en mer de ce qui sera par la suite messapien, romain et médiéval (habitat qui recouvrait également une partie du plateau et des collines) tout au long de la côte, des rochers et des sites naturels portent la marque des villages de l'antiquité.
Pour info : La langue messapienne
 
Journal d'Italie
Les Pouilles 2019
La via Trajan, la cité et les thermes romains à Egnazia
La via Trajan, la cité et les thermes romains à Egnazia La via Trajan, la cité et les thermes romains à Egnazia
La via Trajan, la cité et les thermes romains à Egnazia La via Trajan, la cité et les thermes romains à Egnazia
La via Trajan, la cité et les thermes romains à Egnazia La via Trajan, la cité et les thermes romains à Egnazia

La via Trajan, la cité et les thermes romains à Egnazia

Voir les commentaires

commentaires

Les Pouilles 13 Un matin à Torre Canne

15 Septembre 2019, 17:56pm

Publié par Sybille de Bollardière

Dimanche 15 septembre, Torre Canne

Comme hier et avant hier, pas un nuage, un coin de ciel bleu quand je lèvre la terre en direction de la rue. L'adresse des jours actuels : 16 via Rimini. 8H30 du matin, c'est l'heure où les voisins s'interpellent d'un balcon à l'autre pour commencer la journée. Les draps pendent aux fenêtres, secs depuis longtemps tout comme les serviettes de plage ou la lessive du jour. En fait ils fleurissent la rue de leurs motifs multicolores mieux que ne le feraient de banals pétunias.
Se promener de bonne heure dans la rue adjacente comme je l'ai fait hier me donne l'impression de faire une intrusion dans le domaine privé des habitants. Ici, comme probablement dans une grande partie du sud de l'Europe, les vieux, malades ou carrément « sur la fin », sont de sortie, installés dans la rue « à la fraîche ». On ne peut passer au milieu d'eux, même en les saluant, sans avoir la désagréable impression d'atteindre à leur dignité. Les corps blessés, usés, décharnés ont été un jour beaux et triomphants dans la lumière de ces étés de l'après guerre qui n'existent plus que dans leurs souvenirs.
D'habitude pour le journal, j'écris directement sur mon cahier et je m'en tiens là mais, depuis que j'ai décidé de publier le journal d'Italie, il m'arrive d'écrire directement sur le clavier et le ton en est changé. Ça devient un « journal à lire » avec les habituelles censures. Parler de ce qu'on fait, de ce qu'on voit, pas trop de ses états d'âme et surtout pas de ce qui ne va pas. Pour ça il faut le recul du temps... Des années parfois...
Quelque chose a changé depuis que je suis arrivée dans les Pouilles, une ombre me quitte, s'éloigne. Dorénavant elle me suit à quelques pas, jamais trop loin mais c'est important cette distance, je la reconnais c'est celle de la possible écriture.
Journal d'Italie
Les Pouilles 2019

Voir les commentaires

commentaires

Les Pouilles 11 la côte près de Monopoli

14 Septembre 2019, 15:23pm

Publié par Sybille de Bollardière

Capitolo
CapitoloCapitolo
Capitolo

Capitolo

Entre Cozze et San Vito
Entre Cozze et San VitoEntre Cozze et San Vito
Entre Cozze et San VitoEntre Cozze et San VitoEntre Cozze et San Vito

Entre Cozze et San Vito

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>