Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Voie d'accès
commentaires

D Day, 6 juin 1944 un visage...

6 Juin 2012, 15:11pm

Publié par Sybille de Bollardiere

PICT2040.jpg

Photo du web

 

Aujourd'hui 6 juin 2012... Quelques rares éclaircies et maintenant la pluie sur la Normandie, une pluie épaisse et froide balayant les plages plus au nord avec un vent fort et des nuages bas comme en cette nuit du 5 au 6 juin 1944.

Je ne connais ces grèves hérissées de souvenirs qu’en image, mais aujourd’hui c’est un visage qui me parle de ce jour-là, un visage d’homme jeune, le visage de la peur.

Il ne porte pas de casque et rampe sur le sable avec ses camarades sous un déluge de feu…  Est-ce à Utah Beach, à Arromanches ou encore dans l’enfer d’Omaha Beach où 70% des soldats de la première vague trouvèrent la mort…

 

Le débarquement en Normandie c’est 156 000 hommes sur les plages et le tournant décisif de la guerre mais de lourdes pertes humaines : 6603 américains, 3000 anglais, 946 canadiens et 244 français. Du côté allemand 6500 morts.

Voir les commentaires

commentaires

"Ce que je sais"

6 Juin 2012, 10:30am

Publié par Sybille de Bollardiere

Il y a des mots qui vous laissent dans l’ombre et que l’on suit en lisière comme on remonte un ruisseau un jour de grande soif. Ceux de Françoise Ascal n’apaisent aucune quête, au contraire, ils vous emmènent plus loin encore…


« Ce que je sais, tout le monde le sait. Je ne sais rien que je serais seule à savoir. Et tout ce que j’ai appris je le savais déjà. J’en arrive à douter d’exister. J’en arrive à ne plus savoir si un moi est possible. Si quelque chose à soi est possible. Dans la foule je vous regarde et me reconnais. À des milliers d’exemplaires. Visages d’argile commune. Regards qu’on pourrait croire uniques. Vous-mêmes, sentez-vous parfois votre crâne devenir un lieu de traverse, un corridor ouvert à tous vents, un hall fourmillant, tandis que vos pas sur le sol ne laissent aucune trace, votre chair aucune ombre ? »

6a00d8345238fe69e2016766b490a8970b-200wi.jpg

 

Françoise Ascal

Lignées, dessins de Gérard Titus-Carmel

Editions Aencrages & co. 21 €

1 rue Faivre d'Esnans

25110 Baume-les-Dames

Tel : 03 81 84 32 88

aencrages.et.co@wanadoo.fr  

Voir les commentaires

commentaires

Horizons bleus

20 Mai 2012, 14:00pm

Publié par Sybille de Bollardiere

 

 PR0001.JPG

 

         Ne ferme pas les yeux

Dans les reflets du ciel

J’écorne nos silences

 

Loin d’ici

J’ai connu des horizons bleus

Et l’amère douceur des tropiques

J’ai aimé je crois

Ce trop de couleur qui dévaste la rétine

L’opacité des verts et la nonchalance des jours

Oui j’ai aimé parfois

Jusqu’à cette part des ténèbres

Qui veut que tout s’achève

Quand la terre menacée

Gémit de mémoire.

 

Alors j’ai voulu revoir

La brume de novembre dans les replis d’un vallon

Longer encore et encore l’écume des labours

Dans les verts déserts des multiples saisons

Ne ferme pas les yeux

Sous le vacarme des pluies

J'ai reconnu ces vents d’ouest

Qui nous ramènent d’exil

 

 

Soleils noirs 2010 - Ludmila K.

(S de B)

i

Voir les commentaires

commentaires

Dimanche de pluie et normales saisonnières

20 Mai 2012, 09:08am

Publié par Sybille de Bollardiere

PR-copie-2.JPG

C’est un dimanche ordinaire au nord de la Loire, un dimanche de pluie dans ce temps infini où l’on n’évoque même plus les normales saisonnières. Sur la table l’ébauche d’un roman à venir « Passions », les méandres d’un plan, quelques profils entre les pages et le décor avec ces couleurs de l’Inde qui sont toujours trop bleu pour le vert d’ici. Ce qui manque c'est la lumière et la couleur des mots qui l'accompagne.

Le 18 mai 2011 :

« Chaleur de plomb qui couvre la France et subitement le chant des grillons devient inquiétant. S’il y a parfois de longues trainées nuageuses dans le ciel, elles n’annoncent qu’un peu de vent et jamais de pluie. La sécheresse est là et déjà on ne parle que de ça »

Voir les commentaires